Où je vais?

Dans ce désert sans fin, je me perds

Je suffoque à cause du manque d’air.

Quelle est cette passion qui me fait défaut.

J’ai beau chercher est tourné la tête.

Le noir persiste dans la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *